Le commerce de proximité dans les centres-villes et les centres bourgs

Nous vivons une période de transition importante dans ce domaine. Désaffection pour les grandes surfaces en périphérie des agglomérations, vente par correspondance en pleine expansion, le commerce comme un acteur de la socialisation, de l’attractivité et de la création de richesses et d’emplois dans les centre villes et les centres bourgs souvent délaissés. A travers l’exemple de Pont – L’Abbé présenté par Jacques Tanguy, ancien adjoint au maire, un état des lieux, un résumé des politiques de redynamisation de ce secteur à mener, le catalogue des aides existantes pour accompagner les expériences innovantes et surtout l’ébauche d’une méthodologie pour lancer ses projets : du soutien des cabinets d’études en passant par une co-construction avec les associations de commerçants ou les commerçants s’ils sont présents jusqu’à la recherche des partenaires : futurs commerçants, producteurs locaux, lycées professionnels et autres. Enfin ce que la pandémie de Covid 19 a changé pour le commerce de proximité : mesure de l’impact de la pandémie sur le secteur, quelles aides pour quelle reprise, gestion des projets de revitalisation et de création avec ou après l’état d’urgence sanitaire.

Nombre de places : 12, coût de la formation à partir de 300,00 €, voir grille tarifaire.

Formateurs pressentis : Frédéric Jeanjean, conseiller municipal – Michel Bonelli, administrateur RTS – Jacques Tanguy, ancien maire adjoint de Pont l’Abbé. Présence possible d’une personne ressource.